Apparence
Uubu.fr

Les systèmes Linux, l’open source, les réseaux, l’interopérabilité, etc.
« Il vaut mieux viser la perfection et la manquer que viser l’imperfection et l’atteindre. » (Bertrand Arthur William RUSSEL)
04 juillet 2010




df

df

Reporte la quantité d'espace disque utilisé et disponible sur les systèmes de fichiers.sans argument, Reporte l'espace utilisé et disponible sur tous les systèmes montés.

   Normalement l'espace disque est affiché en unité de 1024 octets, mais peut être changé. Les quantités non entières sont arrondis à l'unité supérieure.

OPTIONS

-a, --all Inclue dans le listing, les systèmes de fichiers 'dummy'.
-B SIZE, --block-size=SIZE définit la taille d'unité
--total affiche un grand total de tous les arguments traités.
-h, --human-readable Ajoute une lettre à chaque taille, en puissance de 1024.
-H equivalent à --si
-i, --inodes liste les informations d'utilisation des inodes au lieu de l'utilisation de block.
-k affiche les tailles en block de 1024 octets. équivalent à --block-size=1K
-l, --local limite le listing au systèmes de fichier locaux.
--no-sync N'invoque pas l'appel système sync avant de récupérer l'utilisation de donnée. df devient plus rapide sur les système avec de nombreux disques.
-P, --portability Utilise le format de sortie POSIX. Identique au format par défaut excepté :

        1. les informations sur chaque système de fichier sont toujours affichés sur exactement une ligne.
        2. les labels dans les en-têtes sont changés pour être confirme à POSIX
        3. la taille de block par défaut et le format de sortie ne sont pas affectés par les variables d'environnement DF_BLOCK_SIZE, BLOCK_SIZE et BLOCKSIZE. Cependant, la taille de block par défaut est affectée par POSIXLY_CORRECT, qui est de 512 octets au lieu de 1024 normalement.

--si Ajoute une lettre à chaque taille, en puissance de 1000.
--sync Invoque l'appel système sync avant d'obtenir les données d'utilisation.
-t FSTYPE, --type=FSTYPE limite le listing des systèmes de fichiers de type FSTYPE. Peut être spécifié" plusieurs fois.
-T --print-type affiche chaque type de système de fichier. Les types affichés sont ceux inclus ou exclus avec -t ou -x :

        nfs Système de fichier NFS.
        4.2, ufs, efs... Fichier système local.
        hsfs, cdfs Système de fichier sur un lecteur CD-ROM.
        pcfs Système de fichier MS-DOS, généralement une disquette.

-x FSTYLE, --exclude=FSTYPE Exclue le type de système de fichier spécifié. Peut être spécifié plusieurs fois.
^
04 juillet 2010




du

du

Reporte la quantité d'espace disque utilisé par les fichiers spécifiés et pour chaque répertoire.

   Sans argument, du reporte l'espace disque pour le répertoire courant. Normalement l'espace disque est affiché en unités de 1024 octets. Les quantité non entières sont arrondies à l'unité supérieur. Si 2 ou plusieurs liens dur pointent sur le même fichier, seul un des liens dur est compté.

OPTIONS

-a, --all Affiche les fichiers, pas seulement les répertoires.
--apparent-size affiche les tailles apparentes, au lieu de l'espace disque utilisé. il s'agit du nombre d'octets reporté par wc -c sur les fichiers réguliers, ou plus généralement, ls -l --block-size=1 ou stat --format=%s.
-b, --bytes est équivalent à --apparent-size --block-size=1
-B SIZE, --block-size=SIZE définit la taille de block.
-c, --total Affiche un grand total de tous les arguments, après que tous les argument ont été traités.
-D, --dereference-args déréference les liens symboliques qui sont sur la ligne de commande. n'affecte pas les autres liens symboliques.
--files0-from=FILE Désactive le traitement des fichiers nommés sur la ligne de commande, et traite ceux nommés dans FILE. chaque nom est terminé par un ASCII NUL.
-h, --human-readable ajoute une lettre à chaque taille. Utilise les puissances de 1024.
-H Equivalent à --dereference-args
-k affiche les tailles en blocks de 1024 octets. Équivalent à --block-size=1K
-l, --count-links compte la taille de tous les fichiers, même s'ils sont déjà apparus (liens durs)
-L, --derefence Déréférence les liens symboliques
-m équivalent à --block-size=1M
-P, --no-dereference Pour chaque lien symbolique, considère l'espace disque utilisé par le lien symbolique.
--max-depth=DEPTH Affiche le total pour chaque répertoire (et fichier si -a) qui fait moins de DEPH en dessous de la hiérarchie racine. root est au level 0 donc --max-depth=0 est équivalent à du -s
-0, --null sort un ASCII NUL à la fin de chaque ligne, au lien d'un newline. Permet à d'autres programme d'utiliser la sortie de du.
--si ajoute une lettre à chaque taille. Utilise les puissances de 1000.
-s, --summarize Affiche seulement un total pour chaque argument.
-S, --separate-dirs Normalement, dans la sortie de du sans -s, la taille d'un répertoire représente la somme de toutes les entrées dans le répertoire + le répertoire lui-même. Cette options reporte la taille dérivé de stat.st_size.
-x, --one-file-system omet les répertoires qui sont sur un système de fichier différent.
--exclude=PATTERN Omet les fichiers et répertoires correspondant à PATTERN
-X FILE, --exclude-from=FILE idem, mais les patterns sont dans FILE, un par ligne. si FILE vaut '-' utilise l'entrée standard.
--time Affiche le mtime
--time=ctime, --time=status, --time=use affiche le ctime
--time=atime, --time=access Affiche le atime
--time-style=STYLE spécifie le style d'affichage de temps. STYLE peut être :

        +FORMAT FORMAT est interprété comme un argument de date.
        full-iso affiche la date en utilisant ISO 8601. le style est équivalent à +%Y-%m-%d %H :%M :%S.%N %z
        long-iso Liste la date au format ISO 8601. est équivalent à +%Y-%m-%d %H :%M
        iso liste au format ISO 8601 pour les date anciennes. est équivalent à +%Y-%m-%d $newline%m-%d %H :%M

   On peut spécifier le style avec la variable d'environnement TIME_STYLE. par défaut utilise long-iso
^
04 juillet 2010




stat

stat

Affiche des informations sur les fichiers spécifiés

   Sans options, stat reporte toutes les informations sur le fichier donné. Il peut aussi être utilisé pour afficher des informations sur le système de fichier où se trouve le fichier. Si les fichiers sont des liens, stat peut aussi donner des informations sur les fichiers pointés.

OPTIONS

-L, --dereference Agit sur la référence des liens et non sur les lien eux-même.
-f, --file-system affiche des informations sur le système de fichier où se trouve le fichier au lieu des informations sur le fichier.
-c, --format=FORMAT utilise FORMAT au lieu du format par défaut. FORMAT est automatique terminé par un newline. ex stat --format=%d :%i affiche 2050:2
--printf=FORMAT idem, mais interprète '\' et ne rajoute pas de newline à la fin (ou \n)
-t, --terse affiche des informations brut pour être utilisé par d'autres programmes.

Directives de FORMAT

%a droits d'accès en octal
%A droits d'accès suffixé
%b nombre de block alloué
%B la taille en octet de chque block reporté par %b
%d Device number en décimal
%D device number en hexa
%f raw mode en hexa
%F type de fichier
%g GID
%G groupname
%h nombre de liens durs
%i numéro d'inode
%n nom du fichier
%N nom entre "'" avec déréférence si lien symbolique
%o taille de block I/O
%s taille total en ocets
%t Major device type en hexa
%T Minor device type en hexa
%u UID
%U username
%x atime
%X atime en sec
%y mtime
%Y mtime en sec
%z ctime
%Z ctime en sec

   En listant les informations sur le système de fichier FORMAT peut prendre:

%a block disponible aux non-root
%b blocks de données total dans le système de fichier.
%c noeud de fichier total dans le système de fichier.
%d noeud de fichier libres dans le système de fichier
%f block disponibles dans le système de fichier
%i ID du système de fichier en hexa
%l longueur maximum dans les noms de fichiers.
%n noms de fichier.
%s taille de block (pour la rapidité des transferts)
%S tailles de block fondamental (pour le compteur de block)
%t type en hexa
%T type
^
04 juillet 2010




sync

sync

Écrit les données en buffer sur le disque.

   Celà peut inclure les superblock modifiés, les inodes modifiés, les lecture/écriture retardées, ... sync effectue un simple appel système sync

^
04 juillet 2010




truncate

truncate

Réduit ou étend la taille d'un fichier. Si un fichier est plus grand que la taille spécifiée, les données en trop sont perdues. A l'inverse, le fichier est remplis de 0.

OPTIONS

-c, --no-create Ne créer pas de fichier s'il n'existe pas
-o, --io-blocks traite la taille comme nombre de blocks I/O du fichier au lieu d'octets
-r RFILE, --reference=RFILE définis la taille des fichiers à la même taille que RFILE
-s SIZE, --size=SIZE définit la taille de chaque fichier. peut être suffixé avec un multiplier et/ou:

+ étend de
- réduit de
au plus
au moins
/ arrondis au multiple inférieur de
% arrondis au multiple supérieur de