Apparence
Uubu.fr

Les systèmes Linux, l’open source, les réseaux, l’interopérabilité, etc.
« Il vaut mieux viser la perfection et la manquer que viser l’imperfection et l’atteindre. » (Bertrand Arthur William RUSSEL)
25 novembre 2016

Linux Linux configuration cgroups lxc           Manipuler les processus


lxc-autostart-2.0.5

lxc-autostart-2.0.5

démarrer/stopper/tuer des conteneur auto-démarrés

   lxc-autostart traite les conteneur avec lxc.start.auto définis. Il permet à l'utilisateur de démarrer et d'arrêter ces conteneurs dans le bon ordre, attendant le bon moment. Il supporte le filtrage par lxc.cgroup ou simplement lancer tous les conteneurs définis. Il peut également être utilisé par des outils externe en mode list où aucune action n'est effectuée et affiche la liste des conteneurs affectés.

OPTIONS

-r, --reboot Reboot du conteneur
-s, --shutdown Stoppe le conteneur
-k, --kill Tue toutes les tâches dans le conteneur
-L, --list Affiche seulement le nom du conteneur au lieu d'effectuer l'action.
-t, --timeout TIMEOUT Attend TIMEOUT secondes avant de stopper/démarrer le conteneur
-g, --group GROUP Liste des groupes à sélectionner. Peut être spécifié plusieurs fois.
-a, --all Ignore lxc.group et sélectionne tous les conteneurs auto-démarrés
-A, --ignore-auto Ignore le flag lxc.start.auto. Combiné avec -a, sélectionne tous les conteneurs dans le système.

Autostart et boot système

   La commande lxc-autostart fait partie du service LXC. Autorisé à lancer des hôtes au démarrage, il est utilisé pour sélectionner les conteneurs à démarrer dans l'ordre et le délai entre chaque démarrage quand l'hôte boot.

   Chaque conteneur peut faire partie d'un ou plusieurs groupes, ou aucun. 2 groupes sont spéciaux. 1 est le groupe NULL. L'autre est le groupe "onboot"

   Quand le système boot avec lxc, il tente d'abord de booter tous les conteneur avec lxc.start.auto == 1 qui est un membre du groupe onboot. Le démarrage dans l'ordre de lxc.start.order. Si un lxc.start.delay est spécifié il est honoré avant de démarrer le prochain conteneur. Une fois les membres du groupe onboot démarrés, le système lxc lance les conteneurs avec lxc.start.auto == 1 mais non membre du groupe onboot.

Exemple de démarrage

Démarre le groupe onboot en premier, puis le groupe NULL
-g "onboot,"
Démarre le groupe DNS, puis web, puis NULL, suivis par onboot:
-g "dns,web,,onboot"