Apparence
Uubu.fr

Les systèmes Linux, l’open source, les réseaux, l’interopérabilité, etc.
« Il vaut mieux viser la perfection et la manquer que viser l’imperfection et l’atteindre. » (Bertrand Arthur William RUSSEL)
02 novembre 2016

FileSystems storages           Systèmes de fichier


tune2fs

tune2fs

Paramétrer un système de fichier ext2/3/4

   tune2fs permet d'ajuster divers paramètres de système de fichier. Les valeurs courantes de ces options peuvent être affichés en utilisant l'option -l ou avec dumpe2fs.

OPTIONS

-c max-mount-counts Ajuste le nombre de montage avant que le système de fichier ne soit vérifié par e2fsck. à 0 ou -1 désactive la vérification.
-C mount-count Définis le nombre de fois que le système de fichier a été monté. À une valeur supérieur à max-mount-counts, e2fsck vérifie le système de fichier au prochain reboot.
-e error-behavior Comportement du kernel en cas d'erreur. (continue, remount-ro, panic)
-E extended-options Définis les options étendues pour le système de fichier. Les options étendues sont séparés par ',' et peuvent prendre un argument avec '='. Les options étendues suivantes sont supportés:

        clear_mmp Reset le block MMP à un état propre.
        mmp_update_interval=interval ajuste l'interval de mise à jours MMP initial. À 0, utilise l'interval par défaut.
        stride=stride-size Configure le système de fichier pour un RAID des blocks de stride-size.
        stripe_width=stripe-width Configure de système de fichier pour un RAID avec des blocks de stripe-width par stripe.
        hash_alg=hash-alg Définis l'algorithme de hashage utilisé pour les systèmes de fichiers avec des répertoires b-tree hashés (legacy, half_md4 et tea)
        mount_opts=mount_option_string Jeu d'options de montage par défaut, utilisé quand le système de fichier est monté. Cette chaîne est stockée dans le superblock.
        test_fs Met un flag dans le superblock indiquant qu'il peut être monté en utilisant le code expérimental du kernel.
        ^test_fs Efface le flag test_fs.

-f Force les opérations même en cas d'erreur. Utile pour supprimer has_journal d'un système de fichier avec un journal externe.
-g group Définis le groupe qui peut utiliser les blocks de système de fichier réservés.
-i interval-between-checks[d|m|w] Ajuste le temps max entre 2 vérification du système de fichier avec le suffix d(jour), m(mois), w(semaine).
-I Change la taille d'inode utilisée par le système de fichier. Nécessite de re-écrire la table d'inode.
-j Ajoute un journal ext3 au système de fichier. Si utilisé dans un système de fichier monté, un fichier immuable .journal est créé. À la vérification du système de fichier, les fichiers .journal sont plasé dans l'inode journal réservé.
-J journal-options Définis ou change les paramètres de journal. Les options suivantes sont supportées:

        size=journal-size Créé un journal stocké dans le système de fichier de taille spécifiée en Mio. entre 1024 et 10 240 000 blocks de système de fichier.
        location=journal-location Spécifie l'emplement du journal. Peut être un numéro de block, ou l'offset depuis le début du fs en suffixant par une unité (M, G, etc)
        device=external-journal Attache le système de fichier au périphérique block jounal spécifié. Le journal doit déjà avoir été créé avec mke2fs -O journal_dev external-journal

-l Liste le contenu du superblock du système de fichier.
-L volume-label Définis le label du volume.
-m reserved-blocks-percentage Définis le pourcentage du système de fichier allouable seulement pour les processus root.
-M last-mounted-directory Définis le dernier répertoire de montage pour le système de fichier
-o [^]mount-option[,...] Définis ou efface les options de montage par défaut dans le système de fichier. Les options de montage peuvent être changés par les options dans /etc/fstab ou avec mount. Les options peuvent être effacées avec '^' ou ajoutés avec '+'. Les options suivantes peuvent être ajustées:

        debug Active le code de debuggage
        bsdgroups Émule le comportement BSD en créant de nouveaux fichiers: il prennent le GID du répertoire dans lequel il a été créé.
        user_xattr Active les attributs étendus
        acl Active les ACL posix
        uid16 Désactive les UID/GID 32bits.
        journal_data Quand le système de fichier est mounté avec la journalisation, toutes les données sont envoyées dans le journal avant d'être écrites dans le système de fichier
        journal_data_ordered Quand la journalisation est active, toutes les données sont écrite directement dans le système de fichier avant que ses métadonnées ne soient envoyées au journal
        journal_data_writeback Quand la journalisation est active, les données peuvent être écrite dans le système de fichier après que ses métadonnées aient été envoyées au journal.
        nobarrier Le système de fichier est monté avec des opération barrière dans le journal désactivé.
        block_validity Le système de fichier sera monté avec l'option de validité de block activé, qui créé des vérifications supplémentaires après chaque lecture/écriture. Empêche la corruption des métadonnées. Augmente la charge CPU et mémoire
        discard Le système de fichier sera monté avec l'option de montage discard. Force le pilote à tenter d'utiliser les fonctionnalité trim/discard de certains stockages (SSD) pour informer le périphérique que des blocks appartenant à des fichiers supprimés peuvent être réutilisés
        nodelalloc Le système de fichier sera monté avec l'option nodelalloc, qui désactive l'allocation retardée.

-O [^]feature[,...] Définis ou efface les fonctionnalités dans le système de fichier. Les fonctionnalités peuvent être effacées avec '^' ou ajoutés avec '+'. Les fonctionnalités suivantes peuvent être ajustées:

        dir_index Utilise des b-trees hashés pour accélérer la recherche de nom dans les grands répertoires.
        dir_nlink Autorise plus de 65000 sous-répertoires par répertoire
        encrypt Chiffrement au niveau du système de fichier des blocks de données et des noms de fichier. les métadonnées d'inode (timestamps, taille de fichier, user/groupe, etc) ne sont pas chiffrés
        extent Permet le mappage des numéros de blocks logiques pour un inode particulier vers des blocks physique dans le périphériques de stockage à stocker en utilisant un extent tree, qui est une structure de données plus efficace que le schéma de block indirect traditionnel utilisé par ext2 et ext3. Cela diminue la charge de block de métadonnées, améliore les performances et diminue le besoin de lancer e2fsck sur le système de fichier.
        extra_isize Réserve un quantité d'espace spécifique dans chaque inode pour les métadonnées étendues tels que les timestamps nanoseconde et la date de création de fichier, même si le kernel n'a pas besoin d'un tel espace. Sans cette option, le kernel réserve de l'espace quand il en a besoin. Utile quand la taille d'inode fait au moins 256 octets.
        filetype Active le stockage des information de type de fichier dans le entrées de répertoire.
        flex_bg Permet aux métadonnées de groupes par block (bitmaps d'allocation et tables d'inodes) d'être placés n'importe où. De plus, mke2fs plase ces métadonnées ensemble en commençant au premier groupe de block de chaque "flex_bg group". La taille du groupe flex_bg peut être spécifié avec l'option -G
        has_journal Créé un journal qui s'assure de la consistance du système de fichier même entre les arrêt non-propre. Équivalent à utiliser l'option -j avec mke2fs ou tune2fs.
        huge_file Permet des fichiers supérieurs à 2Tio
        large_file Définis automatiquement quand un fichier supérieur à 2Gio est créé.
        metadata_csum Stocke un checksum pour protéger le contenu de chaque block de métadonnées
        mmp Fournis une protection de montage multipoint. Utile dans les environnements de stockage partagés
        project Fournis le support des quotas de projet. Avec cette fonctionnalité, le project ID de l'inode est géré quand le système de fichier est monté.
        quota Créé des inodes quota (inode #3 pour usrquota, #4 pour grpquota) et les définis dans le superblock. Avec cette fonctionnalité, les quotas sont activés automatiquement quand le système de fichier est monté.
        read-only Force le kernel à mounter le système en lecture-seule
        resize_inode indique que de l'espace a été réservé pour que la table de descripteur de groupe de block puisse être étendue en redimmensionnant un système de fichier monté. L'opération de redimensionnement online est géré par le kernel, piloté par resize2fs. Nécessite également sparse_super.
        sparse_super Indique que les copies backup du superblock et les descripteurs de groupe de block sont présent seulement dans quelques groupes de block, pas tous.
        uninit_bg Indique que les descripteurs de groupe de block sont protégés en utilisant des checksums, permettant à mke2fs de créer un système de fichier sans initialiser tous les groupes de block. Accélère la création des systèmes de fichier.

-p mmp_check_interval Définis l'interval de vérification MMP. Défaut: 5 secondes
-r reserved-blocks-count Définis le nombre de blocks réservés dans le système de fichiers
-Q quota-options Définis les quota dans le superblock:

        [^]usrquota Définis/indéfinis le quota d'inode utilisateur dans le superblock
        [^]grpquota Définis/indéfinis le quota d'inode de groupe dans le superblock
        [^]prjquota Définis/indéfinis le quota d'inode de projet dans le superblock

-T time-last-checked Définis la date de dernière vérification en utilisant e2fsck. Utilise le timezone local.
-u user Définis l'utilisateur qui peut utiliser les blocks réservés.
-U UUID Définis l'UUID du système de fichier. peut être 'clear' (supprime l'UUID), 'random', ou 'time'.
-z undo_file Avant d'écraser un block, écris son contenu dans un fichier undo.