Apparence
Uubu.fr

Les systèmes Linux, l’open source, les réseaux, l’interopérabilité, etc.
« Il vaut mieux viser la perfection et la manquer que viser l’imperfection et l’atteindre. » (Bertrand Arthur William RUSSEL)
08 juin 2016

storages raid lvm           Gestion de périphériques


vgsplit

vgsplit

split un volume group en 2

   vgsplit déplace un ou plusieurs volumes physique depuis un VG vers un autre. Le volume physque déplacé explicitement ou implicitement avec -n ‹lvname›, auquel cas seules les PV sous-jacents au LV spécifié seront déplacés.

   Si le VG de destination n'existe pas, un nouveau volume group est créé. Les attributs par défaut peuvent être spécifiés avec --alloc, --clustered, --maxlogicalvolumes, --metadatatype, --maxphysicalvolumes et --[vg]metadatacopies. Si une de ces options n'est pas spécifiée, sa valeur est prise du VG source. Si un type de métadonnée non-lvm2 (ex: lvm1) est utilisé, il faut utiliser l'option -M pour spécifier le type de métadonnées directement.

   Si le VG de destination existe, il est vérifié pour sa compatibilité avec le VG source avant que les volumes physiques soient déplacés. Les volumes logiques ne peuvent pas être splittés entre les volumes groupe. vgsplit ne déplace que les volumes physiques complet. Utiliser pvmove si nécessaire. un vgsplit dans un VG existant garde la valeur vgmetadatacopies du VG existant. Utiliser vgchange pour changer cette valeur.

   Les volumes logique ne peuvent pas être splittés entre les volumes groups, vgsplit ne déplace que les volumes physiques complet: Pour déplacer une partie d'un volume physique, utiliser pvmove. Chaque volume logique existant doit être entièrement sur les volumes physique formant soit la source soit la destination. Pour cette raison, vgsplit peut échouer avec une erreur si un split résulte en un volume logique splité entre les volumes groupe.

   Un vgsplit en un vg existant retient la valeur du vg existant de vgmetadatacopies. Pour changer la valeur de vgmetadatacopies, utiliser vgchange.

OPTIONS

--alloc AllocationPolicy Sélectionne la stratégie d'allocation (anywhere|contiguous|cling|inherit|normal)
-A|--autobackup {y|n} Backup automatiquement les métadonnées après un changement
-c|--clustered {y|n} Si le locking est activé, est à yes par défaut, indiquant que ce volume group est partagé avec d'autres nœuds dans le cluster.
--commandprofile ProfileName Sélectionne le profile de configuration de commande à utiliser
-l|--maxlogicalvolumes MaxLogicalVolumes Définis le nombre maximum de LV du VG
-M|--metadatatype type Spécifie quel type de métadonnée utiliser
-p|--maxphysicalvolumes MaxPhysicalVolumes Définis le nombre maximum de volumes physiques qui peuvent appartenir à ce volume group. 0 = illimité
--[vg]metadatacopies NumberOfCopies|unmanaged|all Définis le nombre de copies de métadonnées dans le volume group. à une valeur autre que 0, lvm gère automatiquement le flag 'metadataignore' dans les volumes physique pour obtenir le nombre de copies des métadonnées. 'unmanaged', lvm ne gère pas automatiquement le flag. 'all', lvm efface tous les flags dans toutes les zones de métadonnées dans le vg, puis passe en unmanaged.
-n|--name LogicalVolumeName Spécifie le nom du volume logique au lieu du chemin du volume physique (seuls les volumes physiques sous le LV spécifié sont déplacés)
-d|--debug Définis le niveau de débug, de 1 à 6 fois pour augmenter les détails
-t|--test Lance en mode test
-v|--verbose Mode verbeux