Apparence
Uubu.fr

Les systèmes Linux, l’open source, les réseaux, l’interopérabilité, etc.
« Il vaut mieux viser la perfection et la manquer que viser l’imperfection et l’atteindre. » (Bertrand Arthur William RUSSEL)
08 juin 2016

storages raid lvm           Gestion de périphériques


vgchange

vgchange

Changer les attributs d'un volume group

OPTIONS

--addtag Tag Ajoute le tag spécifié. Peut être spécifié plusieurs fois
--alloc AllocationPolicy Sélectionne la stratégie d'allocation (anywhere|contiguous|cling|inherit|normal)
-A|--autobackup {y|n} Backup automatiquement les métadonnées après un changement
-a|--activate [a|e|s|l] {y|n} Contrôle la disponibilité des volumes logiques dans le volume groupe. Si l'autoactivation est utilisée (-aay), chaque volume logique est activé seulement s'il match un élément dans le jeu activation/auto_activation_volume dans lvm.conf. L'activation d'un volume logique créé un lien /dev/VolumeGroupName/LogicalVolumeName pointant vers le nœud. Ce lien est supprimé à la désactivation. Dans un VG clusterisé, clvmd est utilisé pour l'activation, -aey active le LV en mode exclusive, permettant à un seul nœud d'activer le LV. -asy active le LV en mode partagé. -ay, active le LV en mode partagé si le type de LV permet l'accès concurrent, sinon en mode exclusif. Avec -an, clvmd tente de désactiver le LV sur tous les nœuds. -aly active le LV seulement sur le nœud local.
--activationmode {complete|degraded|partial} Le mode d'activation détermine si les volumes logiques sont autorisés à être activés quand il y a des volumes physiques manquant. complete est le plus restrictif. degraded autorise les LV RAID même si des PV sont manquant (mirror n'est pas considéré comme LV raid). partial permet d'activer tout LV même si des portions sont manquants
-K|--ignoreactivationskip Ignore le flag skip des LV durant l'activation.
--monitor {y|n} Démarre/arrête la supervision d'un volume logique mirroré ou snapshot avec dmeventd, si installé. Si un périphérique utilisé par un mirroir supervisé reporte une erreur d'E/S, l'erreur est gérée en accord avec mirror_image_fault_policy et mirror_log_fault_policy dans lvm.conf
--poll {y|n} Sans le polling de transformation en tâche de fond d'un volume logique le processus ne se complète jamais. S'il y a un pvmove ou lvconvert incomplet, utiliser --poll y pour relancer le processus.
-c|--clustered {y|n} Si le lock clustered est activé, indique si ce VG est partagé avec d'autres nœuds dans le cluster ou s'il contient seulement des disques locaux non visible aux autres nœuds.
-u|--uuid Génère un nouvel UUID aléatoire pour les volumes groups spécifiés
--commandprofile ProfileName Sélectionne le profile de configuration de commande à utiliser
-d|--debug Définis le niveau de débug, de 1 à 6 fois pour augmenter les détails
--deltag Tag Supprime le tag spécifié
--detachprofile Détache tous les profiles de configuration de métadonnées attachés aux VG donnés.
--ignorelockingfailure Permet de traiter des opérations de métadonnées lecture-seule même si le module de lock échoue. Utile dans un script init si le répertoire de lock est monté en lecture seul.
--ignoremonitoring Ne tente pas d'interragir avec dmeventd sauf si --monitor est spécifié.
--ignoreskippedcluster Permet de quitter avec un status non-zero si la commande est lancé sans lockup clusterisé et que certains vg clusterisés doivent être ignorés.
--sysinit Indique que vgchange est invoqué à l'initialisation du système, avant que les systèmes de fichier soient accessibles. Est équivalent à --ignorelockingfailure --ignoremonitoring --poll n et définir la variable d'environnement LVM_SUPPRESS_LOCKING_FAILURE_MESSAGES.
--noudevsync Désactive la synchronisation udev. Le processus n'attend pas de notification udev.
--lock-start Démarrare le lockspace du VG partagé dans lvmlockd. les locks lvmlockd deviennent disponibles pour le VG, permettant à LVM d'utiliser le vg.
--lock-stop Stop le lockspare du VG partagé dans lvmlockd.
--lock-type LockType Change le type de lock VG
-l|--logicalvolume MaxLogicalVolumes Change le nombre maximum de LV d'un VG inactif
-p|--maxphysicalvolumes MaxPhysicalVolumes Change le nombre maximum de volumes physiques qui peuvent appartenir à ce VG. Pour les VG avec un format de métadonnées lvm1, la limite est 255. Au format lvm2, 0 supprime cette restriction.
--metadataprofile ProfileName Sélectionne le profile de configuration des métadonnées à utiliser
--[vg]metadatacopies NumberOfCopies|unmanaged|all Définis le nombre de copies de métadonnées dans le volume group. à une valeur autre que 0, lvm gère automatiquement le flag 'metadataignore' dans les volumes physique pour obtenir le nombre de copies des métadonnées. 'unmanaged', lvm ne gère pas automatiquement le flag. 'all', lvm efface tous les flags dans toutes les zones de métadonnées dans le vg, puis passe en unmanaged.
-P|--partial Définis, les outils fond de leur mieux pour fournir un accès aux volumes group qui sont seulement disponible partiellement. Quand un partie d'un volume logique est manquant, /dev/ioerror est substitué, et dmsetup peut être utilisé pour retourner les erreurs I/O.
-s|--physicalextentsize PhysicalExtentSize[bBsSkKmMgGtTpPeE] Change la taille d'extent physique dans les volumes physiques de ce VG. Avant d'augmenter la taille d'extent, utiliser lvresize, pvresize et/ou pvmove.
-S|--select Selection Critère de sélection
--systemid SystemID Change le system_id du VG.
--refresh Si un volume logique dans le volume group est actif, recharge ses métadonnées. Ce n'est pas nécessaire dans une opération normale, mais est utile si quelque-chose ne va pas ou en faisant un cluster manuellement.
-t|--test Lance en mode test
-v|--verbose Mode verbeux
-x|--resizeable {y|n} Active/désactive l'extension/réduction de ce volume group avec/par les volumes physique

Exemples

Active tous les VG connus dans le système
vgchange -a y
Change le nombre maximum de volumes logique du VG inactif vg00 à 128
vgchange -l 128 /dev/vg00