Apparence
Uubu.fr

Les systèmes Linux, l’open source, les réseaux, l’interopérabilité, etc.
« Il vaut mieux viser la perfection et la manquer que viser l’imperfection et l’atteindre. » (Bertrand Arthur William RUSSEL)
06 juin 2016

storages raid lvm           Gestion de périphériques


pvcreate

pvcreate

initialiser un disque ou une partition pour LVM

   Initialise le périphériques pour l'utiliser avec LVM. Chaque volume physique peut être un disque, une partition, un fichier loopback ou un périphérique méta. Pour les partitions DOS, l'id de partition devrait être 0x8e. Pour une partition GPT, l'id est E6D6D379-F507-44C2-A23C-238F2A3DF928. Pour les disques entiers, la table de partition doit être effacée.

OPTIONS

--commandprofile ProfileName Sélectionne le profile de configuration de commande à utiliser
-d|--debug Définis le niveau de débug, de 1 à 6 fois pour augmenter les détails
-t|--test Lance en mode test
-v|--verbose Mode verbeux
-f[f]|--force [--force Force la création sans confirmation
-y|--yes Répond yes à toutes les questions
--labelsector Par défaut le PV est labelisé avec un identifiant LVM dans son second secteur. Cette option permet d'utiliser un secteur différent au défaut du disque (entre 0 et 3).
--bootloaderareasize size Créé une zone bootloader séparé de taille spécifiée à côté des données dans laquelle lvm n'alloue pas d'extents. Le début de cette zone est toujours alignée. Pour voir cette zone, utiliser pvs -o +pv_ba_start,pv_ba_size
-M|--metadatatype type Spécifie quel type de métadonnée à utiliser
--[pv]metadatacopies NumberOfCopies Nombre de zones de métadonées à définir dans chaque PV (0, 1 ou 2). à 2, 2 copies des métadonnées du VG sont maintenus dans le PV, une avant, et une à la fin.
--metadatasize size Quantité d'espace approximative à définir pour chaque zone de métadonnées. La taille peut être arrondie.
--metadataignore {y|n} Ignore ou non les zones de métadonnées dans ce volume physique. Si ces zones sont ignorées, LVM ne stocke pas de métadonnées dans ces zones dans ces volumes physiques
--dataalignment alignment Aligne le début des données à un multiple de ce nombre. Ensuite, en créant un VG, physicalExtentSize devrait être spécifié de manière approprié.
--dataalignmentoffset alignment_offset Décale le début de la zone des données
--restorefile file avec --uuid, extrait l'emplacement et la taile des données dans le PV depuis le fichier (produit par vgcfgbackup) et s'assure que les métadonnées que le programme produit est consistant.
--norestorefile Avec --uuid, permet de spécifier un uuid sans fournir un backup des métadonnées
--setphysicalvolumesize size Remplace la taille automatiquement détectée du PV.
-u|--uuid uuid Définis l'uuid pour le périphériques
-Z|--zero {y|n} Spécifie si les 4 premiers secteurs (2048octets) du périphériques devraient être effacés.

Exemples

Initialise la partition 4 sur un disque SCSI et le 5ème disque SCSI:
pvcreate /dev/sdc4 /dev/sde
Si le 2ème disque est un disques avec des secteurs de 4Kio qui compensent pour le partitionnement windows (le secteur 7 est le block logique le plus bas alligné, les serveurs 4Kio commencent à LBA -1, et en consequence le serveur 63 est aligné sur les limites 4Kio), le définir manuellement:
pvcreate --dataalignmentoffset 7s /dev/sdb