Apparence
Uubu.fr

Les systèmes Linux, l’open source, les réseaux, l’interopérabilité, etc.
« Il vaut mieux viser la perfection et la manquer que viser l’imperfection et l’atteindre. » (Bertrand Arthur William RUSSEL)
31 mars 2016

systemd Linux boot           initialisation du système


journald.conf

journald.conf, journald.conf.d

Fichiers de configuration du service de journalisation

   La configuration par défaut est définie durant la compilation, donc un fichier de configuration dans /etc/systemd/ contient les entrées commentées montrant les défaut. Quand un package doit personnaliser la configuration, il peut installer des configurations dans /usr/lib/systemd/*.conf.d/. Le fichier de configuration principal est lu avant tous les autres, et a la précédence la plus faible. Les fichiers dans un sous-répertoire sont triés alphabétiquement, sans regarder dans quel sous-répertoire il réside. Pour désactiver un fichier de configuration fournis par un vendeur, la manière recommandée est de placer un lien vers /dev/null dans le répertoire /etc avec le même nom de fichier que le fichier de configuration du vendeur.

OPTIONS

Storage= Contrôle œu stocker les données. volatile stocke les donnée uniquement en mémoire, sous /run/log/journal, persistent stocke les données sur disque sous /var/log/journal et /run/log/journal au boot si le disque n'est pas accessible. auto est similaire mais ne créé pas /var/log/journal, "none" désactive le stockage et toutes les données sont supprimées. Défaut: auto.
Compress= (Bool). Si activé (défaut), les objets qui sont stockées dans le journal et qui sont plus grandes qu'un certain seuil, sont compressés avant d'être écrites.
Seal= (Bool). Si activé (défaut), et une clé sealing est disponible, FSS pour tous les fichiers journaux persistent est activé.
SplitMode= Contrôle si les fichiers journaux sont séparés par utilisateurs. uid génère un journal pour chaque utilisateur. login, les utilisateurs loggés ont un journal, mais les utilisateurs non-loggés et les utilisateurs système vont dans le journal système. none stocke tout dans le journal système. Défaut: uid
RateLimitInterval=
RateLimitBurst= Configure la limite appliquées à tous les messages générés dans le système. Si, dans l'interval de temps définis par RateLimitInterval, plus de message que RateLimitBurst sont loggés par un service, tous les autres messages dans l'interval sont supprimés. La limite est appliquée par service. Défaut 1000 messages en 30secondes. À 0, désactive les limites.
SystemMaxUse=
SystemKeepFree=
SystemMaxFileSize=
SystemMaxFiles=
RuntimeMaxUse=
RuntimeKeepFree=
RuntimeMaxFileSize=
RuntimeMaxFiles= Force les limites de taille dans les fichiers journaux. Les options préfixées par System s'appliquent aux fichiers stockés dans un système de fichier persistant, plus spécifiquement /var/log/journal. Les options préfixés pas Runtime s'appliquent aux fichiers stockés en mémoire volatile, plus spécifiquement /run/log/journal. MaxUser contrôle l'espace disque utilisable par le journal. KeepFree contrôle l'espace disque à laisser libre pour d'autres utilisations. Journald respecte les 2 limites et utilise la valeur la plus petite des 2 (défaut: 10% et 15%). MaxFileSize contrôle la taille de chaque fichier avant rotation, et MaxFiles contrôle combien de fichiers individuels conserver (Défaut: 100).
MaxFileSec= Temps maximum pour stocker les entrées dans un fichier journal avant la prochaine rotation.
MaxRetentionSec= Temps maximum pour stocker les entrées du journal. Contrôle si les fichiers journaux contenant des entrées plus anciennes que la date spécifiée sont supprimées.
SyncIntervalSec= Timeout avant synchronisation des fichiers sur disque. Une fois synchronisés, les fichiers sont placés OFFLINE. La synchro est toujours faite après un message de priorité CRIT, ALERT, ou EMERG. Défaut: 5min
ForwardToSyslog=
ForwardToKMsg=
ForwardToConsole=
ForwardToWall= Contrôle si les messages de log reçues par journald devraient être forwardés à syslog, au buffer de log kernel (kmsg), à la console système, ou comme message wall. Défaut: activé seulement pour Wall.
MaxLevelStore=
MaxLevelSyslog=
MaxLevelKMsg=
MaxLevelConsole=
MaxLevelWall= Contrôle le niveau de log max des messages à stocker sur disque, forwardés à syslog, kmsg, la console ou wall. (emerg, alert, crit, err, warning, notice, info, debug, ou une valeur entière de 0-7). Défaut: debug, debug, notice, info, emerg, respectivement.
TTYPath= Change la console TTY à utiliser si ForwardToConsole=yes est utilisé. Défaut: /dev/console.

Forward vers syslog

   Les événements journaux peuvent être transférés vers un service le log différent de 2 manières différentes. Avec la première méthode, les messages sont immédiatement transférés à un socket (/run/system/journal/syslog), où le service syslog traditionnel peut être lu. Cette méthode est contrôlée par l'option "ForwardToSyslog=". Avec la seconde méthode, un service syslog devient un client de journal normal, et lit les messages depuis les fichiers journaux, similairement à journalctl. Les messages n'ont pas à être lus immédiatement, ce qui permet à un service de log qui n'est pas lancé tout de suite au boot d'accéder aux mesages depuis le démarrage du système. De plus, les méta-données sont disponible. Cette méthode est disponible seulement si les messages sont stockés dans un fichier journal. Elle ne fonctionne pas avec Storage=none.