Apparence
Uubu.fr

Les systèmes Linux, l’open source, les réseaux, l’interopérabilité, etc.
« Il vaut mieux viser la perfection et la manquer que viser l’imperfection et l’atteindre. » (Bertrand Arthur William RUSSEL)
13 mars 2016

docker containers lxc           Isolation


config.json

config.json

Fichier de configuration de Docker

   Par défaut, La ligne de commande Docker stocke sa configuration dans un répertoire appelé .docker dans le répertoire home. Docker gère la plupart des fichiers de configuration dans ce répertoire et ne devraient pas être modifiés. Cependant, on peut modifier config.json pour contrôler certains aspects du comportement de la commande docker.

   Actuellement, on peut modifier la commande docker en utilisant les variables d'environnement ou les options de la ligne de commande. On peut également utiliser les options dans le fichier config.json. En utilisant ces mécanismes, il faut garder en tête l'ordre de précédence. Les options de la ligne de commande on priorité sur les variables d'environnement, qui ont priorité sur config.json. Le fichier config.json stocke les propriétés encodé en JSON.

HttpHeaders Spécifie un jeu d'en-têtes à inclure dans tous les messages envoyés depuis le client Docker au service. Docker ne tente pas d'interpréter cet en-tête.
psFormat Spécifie le format par défaut pour la sortie docker ps.
detachKey Spécifie la séquence de touche par défaut pour détacher un conteneur.
imagesFormat Spécifie le format par défaut pour la sortie de docker images.

Exemple

{
    "HttpHeaders": {
        "MyHeader": "MyValue"
    },
    "psFormat": "table {{.ID}}\\t{{.Image}}\\t{{.Command}}\\t{{.Labels}}",
    "imagesFormat": "table {{.ID}}\\t{{.Repository}}\\t{{.Tag}}\\t{{.CreatedAt}}",
    "detachKeys": "ctrl-e,e"
}