Apparence
Uubu.fr

Les systèmes Linux, l’open source, les réseaux, l’interopérabilité, etc.
« Il vaut mieux viser la perfection et la manquer que viser l’imperfection et l’atteindre. » (Bertrand Arthur William RUSSEL)
03 février 2016

Linux           Types de fichiers spéciaux


/dev/hd

/dev/hd

Périphérique de disque dur MFM/IDE

   Les hd* sont des périphériques blocs permettant l'accès aux contrôleurs de disques durs MFM/IDE. Le disque maître sur le premier contrôleur IDE (numéro majeur 3) est hda, le disque esclave est hdb. Le disque maître du second contrôleur (numéro majeur 22) est hdc, et le disque esclave (hdd).

   La notation générale des périphériques blocs IDE a la forme hdX ou hdXP, dans laquelle X est une lettre indiquant le disque physique, et P un nombre représentant la partition sur ce disque physique. La première forme est utilisée pour accéder au disque dans son ensemble. Les numéros de partitions sont assignées dans l'ordre de détection, et seules les partitions non vides et non étendues reçoivent un numéro. Toutefois, les numéros de partition de 1 à 4 sont donnés aux 4 partitions indiquées dans le MBR ( partitions primaires), qu'elles soient vides ou non, et étendues ou non. Ainsi, la première partition logique sera hdX5. Les partitions de type DOS et de type BSD sont supportées. Il peut y avoir au plus 63 partitions sur un disque IDE.

   Par exemple, /dev/hda correspond au premier disque IDE du système dans son ensemble, et /dev/hdb3 correspond à la 3ème partition primaire DOS sur le second disque.

Ils sont typiquement créés ainsi:
mknod -m 660 /dev/hda b 3 0
mknod -m 660 /dev/hda1 b 3 1
mknod -m 660 /dev/hda2 b 3 2
...
mknod -m 660 /dev/hda8 b 3 8
mknod -m 660 /dev/hdb b 3 64
mknod -m 660 /dev/hdb1 b 3 65
mknod -m 660 /dev/hdb2 b 3 66
...
mknod -m 660 /dev/hdb8 b 3 72
chown root:disk /dev/hd*