Apparence
Uubu.fr

Les systèmes Linux, l’open source, les réseaux, l’interopérabilité, etc.
« Il vaut mieux viser la perfection et la manquer que viser l’imperfection et l’atteindre. » (Bertrand Arthur William RUSSEL)
15 mars 2010

package manager apt           gestionnaire de paquets


/etc/apt/sources.list

/etc/apt/sources.list

Liste des sources de paquets debian

   La liste des sources de paquets indique où trouver les archives du système de distribution de paquets utilisés. ce fichier est /etc/apt/sources.list.

   Le format de chaque ligne est: type uri args. Le premier élément, type, détermine le format des args. uri est un identifiant universel de ressources (URI), qui est un sur-ensemble du plus spécifique et bien connu repère universel de ressources, ou URL. La fin de la ligne peut être un commentaire commençant par un caractère #.

sources.list.d

   /etc/apt/sources.list.d permet de lister des sources de paquets dans des fichiers distincts qui se terminent par .list. Leur format est le même que celui du fichier sources.list.

deb et deb-src

   Le type deb décrit une archive Debian classique à deux niveaux, distribution/composant. distribution peut prendre l´une des valeurs suivantes: stable, unstable, ou testing, et composant: main, contrib, non-free, ou non-us.

   Le type deb-src décrit le code source pour une distribution Debian dans le même format que le type deb. Une ligne deb-src est nécessaire pour récupérer les index des sources.

   Le format d´une entrée dans sources.list utilisant les types deb et deb-src est de la forme: deb uri distribution [composant1] [composant2] [...]

   distribution peut aussi contenir une variable $(ARCH), qui sera remplacée par l´architecture Debian (i386, m68k, powerpc, ...) sur laquelle s´exécute le système. Il est important d´indiquer les sources par ordre de préférence, la source principale apparaissant en premier.

Spécification des URI

file Le procédé file permet qu´un répertoire arbitraire au sein du système de fichier soit considéré comme une archive. On s´en sert avec les montages NFS, les miroirs et les archives locaux.
cdrom Le procédé cdrom permet l´utilisation d´un lecteur de cédérom avec la possibilité de changer de media. Utilisez le programme apt-cdrom(8) pour créer des entrées dans la liste des sources.
http Si une variable d´environnement http_proxy (au format http://server:port/) existe, le serveur mandataire indiqué par http_proxy est utilisé. Quand un serveur mandataire HTTP/1.1 demande une authentification, on peut utiliser la chaîne http://user:pass@server:port/.
ftp Le fonctionnement en mode ftp est largement configurable ; On remarquera qu´on peut indiquer un mandataire ftp avec la variable d´environnement ftp_proxy. On peut aussi spécifier un mandataire http (les serveurs mandataires http comprennent souvent les URL ftp) en utilisant cette méthode et SEULEMENT cette méthode. Les mandataires ftp utilisant http et qui sont spécifiés dans le fichier de configuration seront ignorés.
copy Le procédé copy est identique au procédé file excepté que les paquets sont copiés dans le cache du répertoire au lieu d´être utilisés directement depuis leur emplacement. C´est utile aux gens qui utilisent un disque zip pour recopier des fichiers avec APT.
rsh, ssh Le procédé rsh/ssh utilise rsh/ssh pour se connecter à une machine distante en tant que tel utilisateur donné et pour accéder aux fichiers. Aucune authentification par mot de passe n´est possible : il faut au préalable régler ce problème avec des clés RSA ou bien rhosts. Pour l´accès aux fichiers de la machine distante et le transfert, on utilise les commandes standard find et dd.