Apparence
Uubu.fr

Les systèmes Linux, l’open source, les réseaux, l’interopérabilité, etc.
« Il vaut mieux viser la perfection et la manquer que viser l’imperfection et l’atteindre. » (Bertrand Arthur William RUSSEL)
28 août 2015

Linux quota           Configuration du système


edquota

edquota

Éditer les quotas utilisateurs

   edquota est un éditeur de quota. Un ou plusieurs utilisateurs ou groupe (ou UID/GID) peuvent être spécifiés sur la ligne de commande. Pour chacun, un fichier temporaire est créé avec une représentation ASCII des quotas disques courant pour cet utilisateur ou groupe. Les quotas peuvent ainsi être modifiés, ajoutés, etc.

   Les utilisateurs sont autorisés à dépasser leur limite soft pour une période de grâce qui peut être spécifié par système de fichier. Une fois la période de grâce expirée, la limite soft est forcée comme limite hard.

   Un fois l'éditeur terminé, edquota lit le fichier temporaire et modifie les fichiers de quota binaire pour refléter les changements. L'éditeur invoqué est soit EDITOR, soit VISUAL. Seul root peut éditer les quotas.

OPTIONS

-r, --remote Édite également les quota non-locaux en utilisant rpc.rquotad sur le serveur distant. Cette option est disponible seulement si les outils de quotas ont été compilés avec le support sur RPC.
-m, --no-mixed-pathnames Actuellement, les chemins des points de montage NFS4 sont envoyés sans le dernier '/'. rpc.rquotad l'utilise pour reconnaître les montages NFS4. Cette option envoie toujours des chemin avec le dernier '/'.
-u, --user Édite les quotas utilisateur
-g, --group Édite les quotas de groupe
-p, --prototype=protoname Duplique les quotas de l'utilisateur de prototype spécifié pour chaque utilisateur spécifié. C'est le mécanisme normal utilisé pour initialiser les quotas pour les utilisateurs et les groupes.
-F, --format=format-name Éite les quotas au format spécifié: vfsold (16-bits UID), vfsv0 (32bits UID), vfsv1 (format 64bits) rpc (quota sur NFS), xfs (quota sur les système XFS).
-f, --filesystem filesystem Effectue les opérations spécifiée seulement pour le système de fichier spécifié.
-t, --edit-period Édite les temps de limites soft pour chaque système de fichier.
-T, --edit-times Édite le temps pour pour la softlimit. peut être 'unset' ou un nombre et une unité.