Apparence
Uubu.fr

Les systèmes Linux, l’open source, les réseaux, l’interopérabilité, etc.
« Il vaut mieux viser la perfection et la manquer que viser l’imperfection et l’atteindre. » (Bertrand Arthur William RUSSEL)
05 juillet 2015

réseaux Linux           Configuration réseaux


ip-monitor

ip-monitor, rtmon

Supervision d'état

   l'utilitaire ip peut superviser l'état des périphériques, adresses et routes en continue. Cette option a un format légèrement différent. La syntaxe est la suivante:

  ip monitor [ all | OBJECT-LIST ] [ file FILENAME ]

   OBJECT-LIST est la liste des types d'objets à superviser. Peut contenir link, address, route, mroute, prefix, neigh, netconf. Si aucun argument file n'est donné, ip ouvre RTNETLINK, écoute et dump le changements d'états.

   Si l'option file est donné, le programme n'écoute par sur RTNETLINK, mais ouvre le fichier donné, et dump son contenu. Le fichier devrait contenir des messages RTNETLINK sauvés au format binaire. Un tel fichier peut être généré avec l'utilitaire rtmon. Cet utilitaire a une syntaxe en ligne de commande similaire à ip monitor. Idéalement, rtmon devrait être démarré avec la première commande de configuration réseaux. Par exemple, si vous insérez:

rtmon file /var/log/rtmon.log

   dans un script de démarrage, vous serez capable de voir tout l'historique plus tard. Il est cependant possible de démarrer rtmon à tout moment. Il ajoute l'historique avec l'état dumpé au moment de démarrer.