Apparence
Uubu.fr

Les systèmes Linux, l’open source, les réseaux, l’interopérabilité, etc.
« Il vaut mieux viser la perfection et la manquer que viser l’imperfection et l’atteindre. » (Bertrand Arthur William RUSSEL)
12 février 2015

GNU GNU/Linux configuration           Configuration du système


watchdog.conf

watchdog.conf

fichier de configuration pour le service watchdog

OPTIONS

interval = ‹interval› Définis l'interval le plus grand possible entre 2 écritures dans le périphériques watchdog. Le périphérique est piloté après chaque vérification sans regarder le temps qu'il a mis. Défaut: 1 seconde. Le pilote attend une écriture par minute, sinon le système est redémarré. Pour un intervalle supérieur à 1 minute, utiliser l'option -f
logtick = ‹logtick› Si les logs verbeux sont activés, un message est écris dans le syslog ou un fichier de log. Il n'est pas nécessaire d'avoir un message toutes les 10 secondes. logtick ajuste l'interval entre 2 messages.
max-load-1 = ‹load1› Définis la charge maximale permise pour 1 minute. Une fois cette charge atteinte le système est redémarré. Défaut: 0 (désactivé)
max-load-5 = ‹load5› Définis la charge maximale permise pour 5 minutes. Une fois cette charge atteinte le système est redémarré. Défaut: 3/4*max-load-1.
max-load-15 = ‹load15› Définis la charge maximale permise pour 15 minutes. Une fois cette charge atteinte le système est redémarré. Défaut: 1/2*max-load-1.
min-memory = ‹minpage› définis la quantité maximale de mémoire virtuelle qui doit rester libre, en pages. Défaut: 0
allocatable-memory = ‹minpage› Définis la quantité maximale de mémoire allouable libre dans le système, en pages. Défaut: 0
max-temperature = ‹temp› Température maximale permise. Défaut: 120. Watchdog emet une alerte une fois que la température atteins 90%, 95% et 98%.
watchdog-device = ‹device› Nom du périphérique watchdog.
watchdog-timeout = ‹timeout› timeout du périphérique watchdog au démarrage.
temperature-device = ‹temp-dev› Nom du périphérique de température.
file = ‹filename› Définis le nom du fichier pour le mode fichier. Peut être spécifié plusieurs fois.
change = ‹mtime› définis l'intervalle de temps de changement pour le mode fichier. Cette options appartient toujours au fichier actif. On ne peut pas spécifier de ligne change = avant une ligne file =.
pidfile = ‹pidfilename› fichier pid pour le mode de test serveur. Peut être spécifié plusieurs fois.
ping = ‹ip-addr› Adresse IP pour le mode ping. Peut être spécifié plusieurs fois
interface = ‹if-name› Interface réseaux pour le mode réseaux. Peut être spécifié plusieurs fois
test-binary = ‹testbin› Exécute le binaire donné pour certains tests utilisateurs
test-timeout = ‹timeout in seconds› timeout pour les tests utilisateurs
repair-binary = ‹repbin› Exécute le binaire en cas de problème au lieu d'éteindre le système
repair-timeout = ‹timeout in seconds› La commande repair peut seulement durer le temps spécifié (0 pour illimité)
admin = ‹mail-address› Adresse email pour envoyer un mail.
realtime = ‹yes|no› Block watchdog en ram, donc il n'est jamais swappé
priority = ‹schedule priority› priorité pour le mode temps réel
test-directory = ‹test directory› Définis le répertoire où lancer les scripts utilisateurs/repair. Défaut: /etc/watchdog.d.
log-dir = ‹log directory› Répertoire de log pour les binaire repair et test. Défaut: /var/log/watchdog.