Apparence
Uubu.fr

Les systèmes Linux, l’open source, les réseaux, l’interopérabilité, etc.
« Il vaut mieux viser la perfection et la manquer que viser l’imperfection et l’atteindre. » (Bertrand Arthur William RUSSEL)
11 octobre 2011

Audio           Acoustique


Le Noise gate

Le Noise gate

l'effet Noise gate

   Tout signal passant à travers des composants électroniques (préamplis, effects, mixage, etc...) se voit agrémenté d'un bruit de fond généré par ces composants électroniques. Ce bruit de fond devient d'autant plus gênant que le signal subit de nombreux traitements. La compression également permet de réhausser le niveau général du signal et donc d'augmenter le bruit de fond. On utilise donc une 'porte de bruit' (noise gate) qui permet de définir un seuil au dessus duquel la porte est ouverte et laisse passer le signal, et au dessous duquel, la porte se ferme et le signal est stoppé.

   Le principe est très simple, et fonctionne presque comme un compresseur, avec un threshold, une attack, un release. Certain noise gate comme le Waves C1 permettent de conserver un minimum de bruit de fond, qui évite les gros 'vides' et le seuil de la porte peut dans certain cas avoir deux réglages, un seuil pour l'ouverture de la porte, et un pour la fermeture de la porte, ce qui permet de régler le temps d'attack, et une transition moins dure.

   Pour éviter la coupure trop directe du noise gate utilisez un expander de signaux faibles, certain noise gate possède un telle fonction (Waves C1).

Le noise gate ne laisse passer que les signaux forts