Apparence
Uubu.fr

Les systèmes Linux, l’open source, les réseaux, l’interopérabilité, etc.
« Il vaut mieux viser la perfection et la manquer que viser l’imperfection et l’atteindre. » (Bertrand Arthur William RUSSEL)
28 septembre 2013

LDAP Lightweight Directory Access Protocol           Standards LDAP


rfc4230

rfc4230

Attribut opérationnel entryUUID

   cet attribut maintient un Universally Unique IDentifier assigné par le serveur pour l'objet.

La syntaxe UUID telle que définie dans la rfc 4122:
UUID = time-low "-" time-mid "-"
    time-high-and-version "-"
    clock-seq-and-reserved
    clock-seq-low "-" node
time-low = 4hexOctet
time-mid = 2hexOctet
time-high-and-version = 2hexOctet
clock-seq-and-reserved = hexOctet
clock-seq-low = hexOctet
node = 6hexOctet
hexOctet = hexDigit hexDigit
hexDigit =
    "0" / "1" / "2" / "3" / "4" / "5" / "6" / "7" / "8" / "9" /
    "a" / "b" / "c" / "d" / "e" / "f" /
    "A" / "B" / "C" / "D" / "E" / "F"

Dans LDAP, les UUID sont encodés en utilisant la représentation de chaîne ASCII, par exemple: "597ae2f6-16a6-1027-98f4-d28b5365dc14"
La description LDAP pour UUID est: ( 1.3.6.1.1.16.1 DESC 'UUID' )

Règle de correspondance uuidMatch

   règle d'égalité. La sémantique est la même que octetStringMatch. La définition LDAP de cette règle est: ( 1.3.6.1.1.16.2 NAME 'uuidMatch' SYNTAX 1.3.6.1.1.16.1 )

uuidOrderingMatch

   Règle d'ordonnancement. La sémantique est la même que octetStringOrderingMatch. La définition LDAP pour uuidOrderingMatch est: ( 1.3.6.1.1.16.3 NAME 'uuidOrderingMatch' SYNTAX 1.3.6.1.1.16.1 )

Attribut entryUUID


( 1.3.6.1.1.16.4 NAME 'entryUUID'
    DESC 'UUID of the entry'
    EQUALITY uuidMatch
    ORDERING uuidOrderingMatch
    SYNTAX 1.3.6.1.1.16.1
    SINGLE-VALUE
    NO-USER-MODIFICATION
    USAGE directoryOperation )

   Les serveurs devraient générer et assigner un nouvel UUID à chaque entrée ajoutée. une entrée UUID est inchangeable.