Apparence
Uubu.fr

Les systèmes Linux, l’open source, les réseaux, l’interopérabilité, etc.
« Il vaut mieux viser la perfection et la manquer que viser l’imperfection et l’atteindre. » (Bertrand Arthur William RUSSEL)
23 mai 2010

Linux           Manipuler les processus


killall

killall

Tuer tous les processus

   killall tue les processus par nom. Il envoie un signal à tous les processus (SIGTERM par défaut) spécifiés. Les signaux peuvent être spécifiés par nom, par numéro ou par l'option -s. Si le nom spécifié n'est pas un expression régulière et contient un "/", les processus exécutant ce fichier seront tués, indépendamment de leur nom.

OPTIONS

-e, --exact Requière le nom exacte, mais ne gère que 15 caractères max.
-I, --ignore-case insensible à la casse
-g, --process-group Tue le groupe de processus auquel le processus appartient. Le signal est envoyé une seule fois par groupe.
-i, --interactive demande confirmation avant de tuer.
-l, --liste Liste les noms de signaux.
-q, --quiet n'affiche rien si aucun processus n'a été tué
-r, --regexp Utiliser les regex pour trouver les processus à tuer
-s, --signal envoie le signal spécifié aux processus
-u, --user Tue uniquement les processus appartenant à user
-v, --verbose mode verbeux
-w, --wait Attend que tous les processus soit tués. killall vérifie une fois par seconde.
-Z, --context (SELinux uniquement) spécifie le contexte de sécurité : tue uniquement les processus ayant un contexte de sécurité particulier.