Apparence
Uubu.fr

Les systèmes Linux, l’open source, les réseaux, l’interopérabilité, etc.
« Il vaut mieux viser la perfection et la manquer que viser l’imperfection et l’atteindre. » (Bertrand Arthur William RUSSEL)
17 mars 2010

réseaux Linux           Configuration réseaux


interfaces

interfaces

Fichier de configuration pour ifup et ifdown. Il contient les informations de configuration pour les interfaces réseau

   Les lignes commençant par "#" sont ignorées. Une ligne peut être étendue sur plusieurs en utilisant un "\" à la fin de la ligne. Ce fichier consiste d'une ou plusieurs "iface", "mapping", "auto" et "allow-".

   Les lignes commençant par le mot "auto" sont utilisées pour identifier les interfaces physiques à configurer quand ifup est lancé avec l'option -a (cette options est utilisée par le système au démarrage). Le nom de l'interface physique doit suivre le mot "auto" sur la même ligne.

   Les lignes commençant avec "allow-" sont utilisées pour identifier les interfaces qui devraient être activées automatiquement par divers sous-systèmes. Cela peut-être fait avec une commande du type "ifup --allow=hotplug eth0 eth1", qui va activer uniquement eth0 et eth1 s'ils sont listés dans une ligne "allow-hotplug". Noter que "allow-auto" est synonyme de "auto".

   Les lignes commençant pas "mapping" sont utilisés pour déterminer comment le nom d'interface logique est choisis pour une interface physique. chaque mapping doit contenir une définition script.

   ifup utilise le nom de l'interface physique comme nom logique, à moins qu'un suffix du type =LOGICAL soit spécifié.

   La définition des interfaces logique commence avec une ligne consistant du mot "iface", suivi du nom de l'interface logique. Le nom de l'interface est suivi du nom de famille d'adresse que l'interface utilise. cela sera "inet" pour TCP/IP, ipx pour les réseau ipx et inet6 pour les réseaux ipv6. La suite est le nom de la méthode pour configurer l'interface.

   Des options additionnelles peuvent être utilisées sur les lignes suivante. ces options dépendent de la méthode et de la famille. Par exemple, le paquet wireless-tools ajoute des options préfixés avec "wireless" qui peuvent-être utilisées pour configurer l'interface en utilisant iwconfig.

IFACE options

   Ces options sont disponible pour toutes les familles et méthodes. Chacune peuvent être indiqué plusieurs fois et sont exécutés dans l'ordre qu'elle apparaissent. (pour s'assurer qu'une commande ne plante jamais, suffixer par "|| true"

pre-up command Lance la commande avant de configurer l'interface.
up comand
post-up command Lance la commande après avoir configuré l'interface
down command
pre-down command Lance la commande avant de dé-configurer l'interface.
post-down Lance la commande après avoir dé-configuré l'interface.

   Il existe pour chacune des options mentionnées, un dossier /etc/network/if-‹option›.d/. Les scripts qui s'y trouvent sont lancés en utilisant run-parts après que l'option ait été traitée.

  Toutes ces commandes ont accès aux variables d'environnement suivante:

IFACE Nom phyique de l'interface
LOGICAL Nom logique de l'interface
ADDRFAM famille de l'interface
METHOD Méthode de l'interface
MODE Démarre si lancé depuis ifup, arrête si lancé depuis ifdown
PHASE Comme pour MODE, mais plus précis, distingue pre-up, post-up, pre-down et post-down.
VERBOSITY indique si --verbose est utilisé.
PATH le path de recherche de commande: /usr/local/sbin :/usr/local/bin :/usr/sbin :/usr/bin :/sbin :/bin

Famille d'adresse inet

la méthode loopback Cette méthode est utilisé pour définir une interface de bouclage ipv4. N'a pas d'options
Methode static Cette méthode est utilisée pour définir les interfaces ethernet avec des adresses ipv4 définie statiquement dans /etc/network/interfaces

Options

address adresse IP
netmask masque de sous-réseau
broadcast adresse de broadcast
network adresse du réseau
metric métrique pour la route par défaut
gateway passerelle par défaut
pointopoint adresse de "l'autre bout"
media dépendant du pilote.
hwaddress classe et adresse physique. classe peut être ether, ax25, ARCnet ou netrom.
mtu taille MTU

La méthode manual Cette méthode peut être utilisé pour définir des interfaces sans configuration par défaut. N'a pas d'options
La méthode dhcp Cette méthode peut être utilisée pour obtenir une adresse et une configuration via DHCP.

Options

hostname nom d'hôte
leasetime lease time en seconde
vendor Vendor Class Identifier
Client identifiant client
hwaddress classe et adresse physique.

La méthode bootp Cette méthode peut être utilisée pour obtenir une ip via bootp

Options

bootfile fichier à utiliser
server adresse du serveur
hwaddr utilise l'adresse comme adresse physique

la méthode ppp Cette méthode est utilisé pour configurer des interfaces ppp (utilise pon/poff)

Options

provider utilise ce nom comme provider

la méthode wvdial méthode utilise wvdial pour configurer une interface ppp.
La méthode ipv4all cette méthode utilise avahi-autoipd pour configurer une interface avec une adresse ipv4 APIPA (famille 169.254.0.0/16). N'a pas d'options

Famille d'adresse inet6

La méthode loopback Cette méthode peut être utilisée pour définir l'interface de bouclage ipv6. N'a pas d'options
La méthode static Utilisé pour définir statiquement l'interface.

Options

address adresse de l'interface
netmask masque de sous-réseaux
gateway passerelle par défaut
media dépendant du pilote
hwaddress classe et adresse physique. Classe peut être ether, ARCnet ou netrom
mtu taille MTU

La méthode manual Cette méthode est utilisé pour définir des interfaces pour lesquelles aucune configuration n'est faite. N'a pas d'options
La méthode v4tunnel Cette méthode peut être utilisée pour créer un tunnel IPv6-over-IPv4. Il requière la commande ip du paquet iproute.

Options

address adresse de l'interface
netmask masque de sous-réseaux
endpoint adresse du bout du tunnel (ipv4)
local adresse local du tunnel (ipv4)
gateway passerelle par défaut
ttl réglage ttl

Exemples

interface loopback:
auto lo
iface lo inet loopback
configuration basique d'une carte ethernet:
auto eth0
iface eth0 inet static
address 192.168.0.42
network 192.168.0.0
netmask 255.255.255.0
gateway 192.168.0.1
configuration plus complexe, avec mise a jour de la table de routage:
auto eth0
iface eth0 inet static
address 192.168.1.42
network 192.168.1.0
netmask 255.255.255.128
broadcast 192.168.1.0
up route add -net 192.168.1.128 netmask 255.255.255.128 gw 192.168.1.2
up route add default gw 192.168.1.200
down route del default gw 192.168.1.200
down route del -net 192.168.1.128 netmask 255.255.255.128 gw 192.168.1.2
configuration une carte ethernet avec 2 interfaces:
auto eth0 eth0:1
iface eth0 inet static
address 192.168.0.100
network 192.168.0.0
netmask 255.255.255.0
broadcast 192.168.0.255
gateway 192.168.0.1
iface eth0:1 inet static
address 192.168.0.200
network 192.168.0.0
netmask 255.255.255.0