Apparence
Uubu.fr

Les systèmes Linux, l’open source, les réseaux, l’interopérabilité, etc.
« Il vaut mieux viser la perfection et la manquer que viser l’imperfection et l’atteindre. » (Bertrand Arthur William RUSSEL)
08 mai 2010

mysql db databases           Bases de données


mysqlimport

mysqlimport

Utilitaire pour LOAD DATA INFILE

   La plupart des options correspondent.

  shell› mysqlimport [options] database textfile1 [textfile2 ...]

  mysqlimport utilise de nom des fichiers sans les extensions pour nommer les tables.

OPTIONS

--columns=column_list, -c column_list Cette option prend une liste de noms de colonnes, séparés par des virgules. Ce champs est utilisé pour créer une commande LOAD DATA INFILE correcte, qui sera alors passée à MySQL.
--compress, -C Compresse toutes les informations entre le client et le serveur, si c'est possible.
--debug[=debug_options], -# [debug_options] Active le débogage. la valeur de debug_options est souvent: 'd:t:o,file_name'.
--delete, -D Vide la table avant d'importer le fichier texte.
--fields-terminated-by=..., --fields-enclosed-by=..., --fields-optionally-enclosed-by=..., --fields-escaped-by=..., --lines-terminated-by=... Ces options ont la même signification que les clauses correspondantes de LOAD DATA INFILE.
--force, -f Ignore les erreurs. Par exemple, si une table n'existe pas pour un fichier texte, mysqlimport va continuer de traiter les autres fichiers. Sans --force, mysqlimport se termine dès qu'une erreur survient.
--host=host_name, -h host_name Importe les données sur le serveur MySQL, avec l'hôte spécifié. La valeur par défaut est localhost.
--ignore, -i Voir la description de --replace.
--ignore-lines=n Ignore les n premières lignes du fichier de données.
--local, -L Lit le fichier d'entrée dans le client. Par défaut, les fichiers textes sont supposés être lus par le serveur, si vous vous connectez à localhost (qui est l'hôte par défaut).
--lock-tables, -l Verrouille toutes les tables en écriture avant de ne traiter les fichiers textes. Cela assure que toutes les tables sont synchronisée sur le serveur.
--password[=password], -p[password] Le mot de passe à utiliser lors de la connexion au serveur. Notez que si vous utilisez l'option courte (-p), vous ne pouvez pas laisser d'espace entre l'option est le mot de passe. Si vous ne spécifiez pas le mot de passe avec l'option, mysqlimport va vous demander le mot de passe en ligne.
--port=port_num, -P port_num Le port TCP/IP utilisé avec l'hôte. Cela sert pour les connexions à des hôtes qui ne sont pas localhost, pour lequel la socket Unix est utilisée.
--protocol=TCP | SOCKET | PIPE | MEMORY Spécifie le protocole à utiliser pour se connecter.
--replace, -r Les options --replace et --ignore contrôlent la gestion des lignes lues envers les lignes qui existent déjà sur le serveur. Si vous spécifiez l'option --replace, les nouvelles lignes remplaceront les lignes existantes. Si vous spécifiez --ignore, les lignes qui sont en double dans une table qui dispose d'une colonne de type unique sont ignorés. Si vous ne spécifiez pas ces options, une erreur surviendra lorsqu'une clé en double sera trouvée, et la lecture du reste du fichier sera annulé.
--silent, -s Mode silencieux. N'affiche que les erreurs qui surviennent.
--socket=path, -S path Le fichier de socket à utiliser lors de la connexion à localhost (qui est l'hôte par défaut).
--user=user_name, -u user_name Le nom de l'utilisateur MySQL à utiliser lors de la connexion au serveur MySQL. La valeur par défaut est celui de votre utilisateur Unix.
--verbose, -v Mode détaillé. Affiche bien plus d'informations sur les actions du programme.