Apparence
Uubu.fr

Les systèmes Linux, l’open source, les réseaux, l’interopérabilité, etc.
« Il vaut mieux viser la perfection et la manquer que viser l’imperfection et l’atteindre. » (Bertrand Arthur William RUSSEL)
08 mai 2010

mysql db databases           Bases de données


mysqladmin

mysqladmin

Utilitaire d'administation de MySQL

COMMANDES

create databasename Crée une nouvelle base.
drop databasename Efface une base et toutes ces tables.
extended-status Affiche un message de statut du serveur très complet.
flush-hosts Vide tous les hôtes mis en cache.
flush-logs Vide de la mémoire tous les logs.
flush-privileges Recharger les tables de droits (identique à la commande reload).
flush-status Remet à zéro les variables de statut.
flush-tables Vide de la mémoire toutes les tables.
flush-threads Vide les threads de cache.
kill id,id,... Termine un thread MySQL.
password new-password Spécifie un nouveau mot de passe. Modifie l'ancien mot de passe en new-password pour le compte que vous utilisez lors de la connexion avec mysqladmin.
ping Vérifie si mysqld fonctionne ou pas.
processlist Affiche la liste des processus du serveur. Cela revient à la commande SHOW PROCESSLIST. Si --verbose est utilisé, le résultat est le même que SHOW FULL PROCESSLIST.
reload Recharge les tables de droits.
refresh Vide de la mémoire toutes les tables, puis ferme et réouvre les fichiers de logs.
shutdown Éteins le serveur.
slave-start Démarre l'esclave de réplication.
status Affiche le message de statut court du serveur.
slave-stop Éteind l'esclave de réplication.
variables Affiche les variable disponibles.
version Affiche la version du serveur.

   La commande mysqladmin status liste les colonnes suivantes:

        Uptime Nombre de secondes de vie du serveur MySQL.
        Threads Nombre de threads actifs (clients).
        Questions Nombre de questions reçu des clients depuis le démarrage de mysqld.
        Slow queries Nombre de requêtes qui ont pris plus de long_query_time secondes.
        Opens Combien de tables sont ouvertes par mysqld.
        Flush tables Nombre de commandes flush ..., refresh et reload.
        Open tables Nombre de tables qui sont ouvertes actuellement.
        Memory in use Mémoire allouée directement par mysqld (uniquement disponible si MySQL a été compilé avec l'option --with-debug=full).
        Maximum memory used Maximum de mémoire allouée directement par mysqld (uniquement disponible si MySQL a été compilé avec l'option --with-debug=full).

OPTIONS

--help, - ? Affiche le message d'aide et quitte.
--character-sets-dir=path Le dossier où les jeux de caractères sont stockés.
--compress, -C Compresse toutes les informations entre le client et le serveur, si les deux le supporte.
--count=#, -c # Le nombre d'itération à faire. Cela fonctionne uniquement avec --sleep (-i).
--debug[=debug_options], -# [debug_options] Écrit un log de débogage. La chaîne debug_options est souvent 'd:t:o,file_name'. La valeur par défaut est 'd:t:o,/tmp/mysqladmin.trace'.
--force, -f Ne demande pas de confirmation pour la commande drop database. Avec des commandes multiples, continue même si une erreur survient.
--host=host_name, -h host_name Connexion au serveur MYSQL avec le nom d'hôte donné.
--password[=password], -p[password] Le mot de passe utilisé lors de la connexion sur le serveur. S'il n'est pas donné en ligne de commande, il sera demandé interactivement. Notez que si vous utilisez la forme courte -p, vous ne devez pas laisser d'espace entre l'option et le mot de passe.
--port=port_num, -P port_num Le numéro de port TCP/IP pour la connexion.
--protocol=TCP | SOCKET | PIPE | MEMORY Spécifie le protocole de connexion à utiliser.
--relative, -r Affiche la différence entre la valeur courante et la valeur précédente, lorsque utilisé avec l'option -i. Actuellement, cette option fonctionne avec la commande extended-status.
--silent, -s Mode très silencieux.
--sleep=delay, -i delay Exécute les commandes encore et encore, avec delay secondes entre deux.
--socket=path, -S path Le fichier de socket à utiliser pour la connexion.
--user=user_name, -u user_name Nom d'utilisateur pour la connexion, si ce n'est pas l'utilisateur Unix courant.
--verbose, -v Affichage plus détaillé (-v -v -v indique le format d'affichage de table).
--version, -V Affiche la version et quitte.
--vertical, -E Affiche la sortie verticalement. Similaire à --relative, mais verticalement.
--wait[=#], -w[#] Si la connexion n'a pu être établie, attend et retente au lieu d'abandonner. Si une valeur est spécifiée, elle indique le nombre de tentatives. La valeur par défaut est 1 fois.

   Vous pouvez aussi configurer ces options avec la syntaxe --var_name=value:

        connect_timeout Le nombre de secondes avant une expiration de connexion. (Par défaut, 0.)
        shutdown_timeout Le nombre de seconde d'attente de l'extinction. (Par défaut, 0.)