Apparence
Uubu.fr

Les systèmes Linux, l’open source, les réseaux, l’interopérabilité, etc.
« Il vaut mieux viser la perfection et la manquer que viser l’imperfection et l’atteindre. » (Bertrand Arthur William RUSSEL)
30 juin 2010

coreutils GNU           Opérations de base


shred

shred

Écrase des périphériques ou des fichiers, pour éviter la possibilité de récupérer des données.

   Ordinairement, quand on supprime un fichier, les données ne sont pas supprimées, seul l'index est supprimé, et l'espace est déclaré disponible.

OPTIONS

-f, --force modifie les permissions de fichier si nécessaire pour pouvoir écraser.
-NUMBER, -n NUMBER, --iterations=NUMBER par défaut shred utilise 3 passes. après 25 passes, tous les motifs internes seront utilisés au moins une fois.
--random-source=FILE Utilise FILE comme source de données aléatoire
-s BYTES, --size=BYTES efface les premier BYTES octets du fichier. efface le fichier entier par défaut. La taille peut être spécifié avec un multiplicateur
-u, --remove après avoir écrasé un fichier, le tronque si possible puis le supprime. Si le fichier a de multiples liens, seul les liens nommés seront supprimés.
-v, --verbose affiche sur l'erreur standard tous les status du processus.
-x, --exact Par défaut, shred arrondis la taille d'un fichier régulier jusqu'au prochain multiple de taille de block du système de fichier pour écraser complètement le dernier block. Utiliser --exact annule ce mode.
-z, --zero Normalement, la dernière passe est faite de données aléatoires. çà peut être ambigue (peut ressembler à un fichier crypté), cette options permet de remplir le fichier de 0 pour la dernière passe.

Exemples

Effacer toute trace d'un fichier système crée sur une disquette. Cette commande prend environ 20 minutes pour effacer 1.44MB
shred --verbose /dev/fd0
similairement, effacer toutes les données sur une partition d'un disque dur
shred --verbose /dev/sda5