Apparence
Uubu.fr

Les systèmes Linux, l’open source, les réseaux, l’interopérabilité, etc.
« Il vaut mieux viser la perfection et la manquer que viser l’imperfection et l’atteindre. » (Bertrand Arthur William RUSSEL)
07 juin 2010

coreutils GNU           Formater le contenu des fichiers


fmt

fmt

Joint les lignes d'un fichier pour produire des lignes d'un nombre donné de caractères - 75 par défaut

   Par défaut, les lignes blanches, les espaces entre les mots et l'indentation sont préservés dans la sortie; les lignes successives avec différentes indentations ne sont pas jointes; les tabulations sont étendues en entrées et introduits sur la sortie.

  fmt préfère couper les lignes à la fin d'une phrase, et essaye d'éviter de couper une ligne après le premier mot d'une phrase ou avant le dernier mot d'un phrase. Une coupe de phrase est définie soit à la fin d'un paragraphe ou un mot se terminant par '.' '?' ou '!', suivi par 2 espaces ou la fin d'une ligne, en ignorant les parenthèses ou guillemets.

OPTIONS

-C, --compare Compare chaque paire de fichier source et destination, et si la destination à un contenu identique, ainsi que le user, group et permissions, alors ne modifie pas la destination du tout.
-c, --crown-margin Préserve l'indentation des 2 premières lignes dans un paragraphe, et aligne la marge de gauche de chaque ligne suivante avec la seconde ligne.
-t, --tagged-paragraph Identique à -c, excepté que si l'indentaton de la première ligne d'un paragraphe est la même que l'indentation de la seconde, la première ligne est traitée comme un paragraphe à une ligne.
-s, --split-only Coupe les lignes uniquement, Ne joint pas les lignes courtes.
-u, --uniform-spacing Réduit l'espace entre les mots à un espace, et l'espace entre les phrases à 2 espaces.
-WIDTH, -w WIDTH, --width=WIDTH Définit le nombre de caractères par ligne (75 par défaut)
-p PREFIX, --prefix=PREFIX Seul les lignes commençant avec PREFIX sont sujet à formatage.