Apparence
Uubu.fr

Les systèmes Linux, l’open source, les réseaux, l’interopérabilité, etc.
« Il vaut mieux viser la perfection et la manquer que viser l’imperfection et l’atteindre. » (Bertrand Arthur William RUSSEL)
08 septembre 2013

htmlpdflatexmanmd

LDAP OpenLDAP Lightweight Directory Access Protocol           Utilitaires serveur LDAP


slapadd

slapadd

Ajouter des entrées dans une base slapd. toutes les entrées ajoutées appartiennent à l’identité sous laquelle slapadd fonctionne, il est donc nécessaire de l’exécuter sous la même identité que slapd

OPTIONS

-b suffix Utilise le suffix spécifié pour déterminer quelle base utiliser
-c Ignore les erreurs et continue
-d debug_level Active le débug
-f slapd.conf Spécifie le fichier de configuration à utiliser
-F confdir Spécifie le répertoire contenant la configuration slapd
-g Désactive le gluing subordonné. Seul la base spécifiée sera traitée et non ses subordonnées attachés
-j lineno Saute à la ligne spécifiée dans le fichier LDIF avant de traiter les entrées.
-l ldif-file Fichier d’entrée
dbnum Ajoute des entrées dans la dbnum-ième base listée dans la configuration. Ne peut pas être utilisé avec -b
-o option[=value] Spécifie une option slapd
-q mode rapide (peut de vérifications)
-s Désactive la vérification du schéma
-S SID ID du serveur à utiliser en générant entryCSN. également pour contextCSN si -w.
-u dry-run n’écrit pas dans le backend
-v mode verbeux
-w Écrit les information de contexte syncrepl. après que les entrées soient ajoutées, met à jour le contextCSN

limitations

   slapd ne devrait pas être en cours de fonctionnement, ou au moins en lecture seule.