Apparence
Uubu.fr

Les systèmes Linux, l’open source, les réseaux, l’interopérabilité, etc.
« Il vaut mieux viser la perfection et la manquer que viser l’imperfection et l’atteindre. » (Bertrand Arthur William RUSSEL)
01 janvier 2014

KDE K Desktop Environment KDE Workspace           Utilitaires de démarrage de KDE


kdmctl

kdmctl

Contrôle distant kdm

   kdmctl utilise les socket UNIX. Il y'a 2 types de sockets: global (dmctl) et par affichage (dmctl-‹display›). Le dossier global appartient à root, les dossier associés à une affichage appartiennent à un utilisateur. Le répertoire dans lequel les sockets sont localisés est déterminé comme suit:

  - l'option -s est examiné

  - $DM_CONTROL est examiné

  - FifoDir est recherché

  - /var/run/xdmctl et /var/run sont tentés.

   Si $DISPLAY est définis et -g non définis, le socket spécifique est utilisé, sinon utilise le global.

OPTIONS

-g, --global Utilise le socket global
-d, -display Écrase $DISPLAY
-s, -socket Écrase $DM_CONTROL
-c, --config Utilise un fichier de config kdm alternatif

Commandes Globales

login display (now|schedule) user password [session_arguments] Authentifie un utilisateur sur un affichage particulier. si now est spécifié, toute session déjà démarrée sera terminée, sinon l'authentification se fera à la fin de la session.
resume Force un retour depuis le mode console, même si des connexions TTY sont encore actives.
manage display [display_class [auth_name auth_data]] Débute la gestion de l'affichage distant désigné.display_class est utilisé pour la correspondance de configuration. auth_name et auth_data doivent être spécifiés si l'affichage requiert une authentification X. Le format est le même que celui des 2 ième et 3 ième colonnes de la sortie de la commande xauth list.
unmanage display Arrête la gestion de l'affichage distant désigné.

Commandes par affichage

lock L'affichage est marqué comme verrouillé
unlock Annule l'effet de la commande lock et réactive la reconnexion automatique.
suicide L'arrêt de la session en cours est forcé.

Commandes par tous les sockets

caps Retourne une liste des capacités de cette socket.

        kdm identifie kdm dans le cas où un autre gestionnaire de connexion implémenterait aussi ce protocole
        list, lock, suicide, login, resume, manage Les commandes respectives sont disponibles
        bootoptions Pour l'arrêt, la commande listbootoptions et le = de shutdown sont gérés
        shutdown ‹list› shutdown est disponible et autorisé pour les utilisateurs listés
        nuke ‹list› L'arrêt forcé du système peut être effectué par les utilisateurs listés.
        nuke L'arrêt forcé du système peut être effectué par tout le monde
        reserve ‹nombre› Des affichages réservés sont configurés, et nombre sont disponibles en ce moment

list [all | alllocal] Retourne la liste des sessions en cours. alllocal liste également les sessions passives. Le format est ‹display›,‹vt›,‹user›,‹session type›,‹flag›. (Flag: * - appartient au socket effectuant la requête, ! - sessions ne pouvant pas être terminées par le socket effectuant la requête, t - les session TTY)
reserve Démarre un nouvel écran de connexion.
activate (vt|affichage) Change pour un VT (terminal virtuel) particulier.
listbootoptions Liste les options de démarrage disponibles.
shutdown (reboot | halt) [=bootchoice] (ask|trynow|forcenow|schedule|start (-1|end (force|forcemy|cancel)))) Demande un arrêt électrique ou un redémarrage du système.
shutdown cancel [local|global] Annule un arrêt programmé.
shutdown status Retourne une liste d'information à propos des procédures d'arrêt.